En bref : mon propriétaire peut-il augmenter mon loyer ?

L’augmentation annuelle du loyer

Si le bail le prévoit, votre loyer peut être réévalué tous les ans sur la base de l’IRL (Indice de Référence des Loyers). La date de révision doit alors nécessairement correspondre avec la date anniversaire d’entrée dans le logement.

L’augmentation des loyers trop bas

Si le loyer n’a pas été bien évalué, le propriétaire a la possibilité d’aligner le montant du loyer sur celui de locations équivalentes. Vous pouvez néanmoins refuser ce nouveau loyer, sous réserve de quitter le logement à la fin du bail.

L’augmentation en raison de travaux d’amélioration du logement

Dans le cas de travaux destinés à améliorer les conditions de vie dans le logement (équipements, rénovation énergétique, etc.), le propriétaire peut augmenter votre loyer annuel dans la limite de 15% du montant total des travaux. Là aussi, vous pouvez refuser l’augmentation du nouveau loyer, sous réserve de quitter le logement à la fin du bail.

L’augmentation des charges liées au logement

Le propriétaire peut ajuster les charges du logement en fonction de votre consommation. Il ne s’agit donc pas d’une augmentation du loyer à proprement parlé.

Pour accéder à l’article complet, rendez-vous ici

Laisser un commentaire